Identité

Seuls les membres professionnels de la FPJQ en règle peuvent voter.

Entrez une adresse courriel qui figure dans les dossiers de la FPJQ. Vous ne pourrez voter qu'une seule fois. Votre numéro de carte de presse se trouve en bas à gauche de votre carte de la FPJQ.

Veuillez entrer votre adresse courriel
Veuillez entrer votre numéro de carte de presse

Candidatures

(En ordre alphabétique)

Président

Stéphane Giroux

Élu(e) par acclamation

CTV News Montreal

Texte de présentation
Chers membres, vous m’avez choisi comme président il y a déjà un an. Et quelle année ce fut! Scandale de l’écoute des journalistes, projets de réforme des lois fédérale et provinciale sur l’accès à l’information, travaux de la commission Chamberland, présentation devant le Sénat avant le dépôt du projet de loi S-231; nous sommes intervenus dans chacun de ces dossiers essentiels à la liberté de presse. Nous avons aussi organisé la soirée philanthropique du 2 mai. Nous avons dû remplacer notre directrice générale Caroline Locher, et notre adjointe Émilie Larivée-Tourangeau.

Un an plus tard, la loi S-231 est adoptée, la FPJQ est dans une excellente situation financière, les postes ont été pourvus, et notre soirée du mois de mai a été un tel succès que nous travaillons déjà à en organiser une autre.

C’est dans ce contexte que je vous invite à me confier un second mandat à la présidence.
Administrateur régions hors Montréal

Marie-Ève Martel

Élu(e) par acclamation

La Voix de l'Est

Texte de présentation
Les entraves aux journalistes dans les diverses régions du Québec sont loin d’être chose du passé et beaucoup de travail reste à faire. C’est pourquoi je sollicite un nouveau mandat qui me permettra de mettre en application une stratégie développée avec le comité des Affaires municipales, et qui permettra de mettre un terme, sinon d’amoindrir l’arbitraire de certains élus qui empêchent les médias et les citoyens d’enregistrer et de filmer les séances publiques.

Je souhaite aussi demeurer l’oreille des journalistes de toutes les régions du Québec afin de transmettre leurs préoccupations aux autres administrateurs. Pour qu’ensemble, nous trouvions des solutions.

Au cours de mon second mandat, j’espère également continuer à faire rayonner la FPJQ, sa mission et ses services, non seulement à ses membres, mais aussi au grand public. Même si l’organisme soulignera cinquante ans d’existence en 2019, le combat pour protéger la liberté de presse est loin d’être gagné.

Besoin d'aide? info@fpjq.org ou 514 522-6142